un dessin griffonné il y a 15 ans
à l’origine du projet Replugg.

 

C’est une marque de textile éthique en coton bio inspirée de la culture Urban Gospel.

Passionnée de musique, j’ai découvert les artistes de l’univers musical Urban Gospel en vogue aux USA, en Australie ou au Canada. Cela a été une révélation ! En effet, ils ont pour leitmotiv l’intégrité humaine et musicale et essaient de transmettre courage, force, et espoir par le biais de sonorités et paroles inspirantes. Ce courant musical qui a vu le jour au temps de l’esclavage du peuple africain et qui a connu de nombreuses évolutions, est en pleine expansion à l’étranger dans tous les styles musicaux que nous connaissons : pop, rock, électro, rap, soul etc… Passionnée également par la mode, en 2003, j’ai de suite imaginé un t-shirt après avoir entendu les mots « Vous êtes la lumière du monde » dans une église protestante de ma ville. J’ai griffonné un dessin sur un post-it qui traînait dans mon sac… et 15 ans plus tard, de nombreuses connexions professionnelles et beaucoup de travail ont permis à la collection REPLUGG de naître.

REPLUGG signifie « Reconnecte-toi », sous-entendu aux bons sons qui transmettent fraîcheur et punch et aux valeurs saines, qui sont les clés indispensables de la paix et du bonheur. J’ai la volonté que cette collection de textile lifestyle et avant-gardiste soit un relais pour faire connaître ce courant musical si dynamisant qui apporte du bien-être et permette de se rebrancher à l’essenCiel. Il y a plus de liberté à se détacher de choses malsaines qu’à y rester enchaîné. De nos jours l’esclavage a pris différents visages ; le Gospel a cette particularité de mettre en Lumière les chaînes négatives dont nous n’aurions pas pris conscience.

REPLUGG c’est aussi une marque engagée et éco-responsable avec une collection 100% coton bio, où l’humain et la nature sont les priorités. Chaque étape pour aboutir aux vêtements finis et emballés a été soigneusement étudiée pour un respect et une transparence totale. A partir d’Avril, une partie des bénéfices des ventes du site replugg.com sera reversée à l’association trisomie 21 des PO. Je donnerai plus de détails bientôt sur ce partenariat avec cette association qui s’occupe merveilleusement bien d’enfants de tous handicaps.

Jusqu’à aujourd’hui, 2 personnes m’inspiraient particulièrement ; Mère Térésa et Martin Luther King. Depuis le 24 mars 2018, étant fille de gendarme, et après l’acte exceptionnellement héroïque du Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame, il y aura 1 personne de plus dont je prendrai exemple. Cet homme a montré au monde entier que la foi en des valeurs d’amour de son prochain permet des actes de bravoures extra-ordinaires, c’était un croyant engagé et ça a été sa force pour accomplir un tel acte. Je lui dédicacerai un modèle de la nouvelle collection et je crois que ce n’est qu’un au-revoir, il nous attend là-haut…

Believe, change, love & act.

Nelly, Repluggeuse* – Chargée de connexion 🙂

*repluggeur(se) : nom qualifiant une personne croyante qui essaie avec amour d’aider les autres à se reconnecter au Ciel et ses valeurs saines, pour qu’elle retrouve paix, force, courage et espérance pour sa vie et son éternité. Bientôt un nouveau mot dans le dico ? 😉

 

 

 

 

 

Je sais je suis un peu sérieuse sur cette photo
mais ça fait plus Rock et puis ça cassera un
les codes : non les personnes qui aiment les valeurs
saines ne sont pas forcément niaises 😉

 

Un peu d’histoire…les origines du Gospel :

Pour rythmer leur travail pénible et difficile, les esclaves noirs pratiquaient les worksongs (chants de travail). Il s’agit de chants simples sans accompagnement et basés sur des phrases criées, déclamées, signe du désespoir des travailleurs.

Chaque dimanche, les maîtres autorisaient leurs esclaves à assister au culte. C’est à l’église que ce peuple asservi a assimilé la culture religieuse. Ainsi, les worksongs qu’ils pratiquaient évoluent progressivement vers un style religieux basé sur les textes de l’Ancien Testament : le Negro-spiritual est né. L’accompagnement instrumental prend forme peu à peu. Dans un premier temps, il s’agit d’outils d’esclaves (haches, marteaux, pioches…). Les Negro-spirituals sont avant tout des chants mélangeant traditions africaines et mélodies liturgiques européennes. Après la guerre de Sécession (1861-1865), l’esclavage se transforme en ségrégation raciale bien que les esclaves soient affranchis. Le Negro-spiritual va alors s’occidentaliser et laisser place au Gospel.

Le mot Gospel vient du mot God (Dieu) et Spell (Parole).
Depuis les années 1870, les instruments sont de plus en plus présents durant les cérémonies noir-américaines : orgue, harmonium, instruments à cordes, claquements des mains et mouvements du corps. Le début du XXe siècle est alors une véritable effervescence artistique pour les populations noires.

Illustration  de ce texte avec « Oh Freedom ! » titre du groupe The Golden Gospel Singers :